Étude comparative

Étude faite en 2010-2011 par Héloïse Bui, opticien diplômé, sur l’influence des cosmétiques sur le port de lentilles de contact* et sur les yeux sensibles, comparaison d’Eye Care Cosmetics avec les cosmétiques classiques

*les porteurs de lentilles sont équipés en lentilles silicone hydrogel très sensibles à l’encrassement

Rappel

En France, il y a 4 millions de porteurs de lentilles de contact, soit 6 % de la population.
1/3 des porteurs ont de 16 à 25 ans – 64 % sont des femmes – 72 % portent des lentilles silicone hydrogel.
75 % des femmes se maquillent.

Population étudiée

  • Sexe féminin.
  • Utilisant du maquillage.
  • Porteuses ou non de lentilles de contact bimensuelles, en silicone hydrogel, entretenues avec une solution multifonction.
  • Présentant ou non des signes de sensibilité aux yeux.
  • Âgées de 18 à 30 ans.
  • Ne présentant pas de changement du taux hormonal induisant des modifications physiologiques de l’oeil, non enceintes, non ménopausées.
  • Ne présentant pas de problème oculaire.
  • 2 groupes de 15 femmes :
    • 1 groupe de porteuses de lentilles de contact.
    • 1 groupe de non-porteuses de lentilles de contact.
  • Étude sur 1 mois, chaque groupe se maquille durant 15 jours avec du maquillage classique, puis durant 15 jours avec le maquillage Eye Care Cosmetics.

Résumé des résultats obtenus
avec les produits Eye Care Cosmetics et les cosmétiques classiques

1. Étude sur le film lacrymal

  • a. Les produits Eye Care Cosmetics perturbent moins la rivière lacrymale que les produits classiques.
  • b. Le taux d’apparition de débris dans l’oeil est réduit avec les produits Eye Care Cosmetics comparativement aux produits classiques.
  • c. Eye Care Cosmetics modifie moins et de façon très significative la couche lipidique que les cosmétiques classiques.
  • d. Les cosmétiques classiques et Eye Care Cosmetics n’ont pas d’influence sur le temps de déchirement du film lacrymal.

2. Étude des cils

  • a. Les cils et annexes sont moins encrassés avec Eye Care Cosmetics.

3. Étude des glandes de Meibomius

  • a. Eye Care Cosmetics n’obstrue pas les glandes de Meibomius, contrairement aux cosmétiques classiques.

4. Étude de la conjonctive bulbaire

  • a. Contrairement aux cosmétiques classiques, Eye Care Cosmetics ne provoque pas d’hyperémie*, ne l’augmente pas si elle existe, la réduit même dans 20 % des cas.
    *oeil rouge

5. Étude de la cornée

  • a. Dans le cas de présence de piqueté sous lentilles de contact (souffrance cellulaire – yeux sensibles), l’utilisation d’Eye Care Cosmetics a provoqué la disparition du piqueté, contrairement aux cosmétiques classiques.

6. Étude de l’acuité visuelle (évolution au cours de la journée)

  • a. L’acuité visuelle diminue pour 17 % de la population étudiée avec les cosmétiques classiques et pour seulement 7 % avec le maquillage Eye Care Cosmetics.

7. Étude des lentilles de contact

  • a. Contrairement aux cosmétiques classiques, Eye Care Cosmetics n’occasionne pas de dépôts sur les lentilles.

Résumé de l’évaluation subjective
entre les cosmétiques classiques et les produits Eye Care Cosmetics

La population test a été interrogée sur la comparaison des cosmétiques classiques avec Eye Care Cosmetics selon 3 critères et les réponses sont :

  • Sensation d’inconfort en fin de journée :
    70 % des panélistes ont déclaré avoir ressenti une différence entre les 2 types de produits
    • 1. Réduction de la sensation de démangeaisons oculaires avec Eye Care Cosmetics.
    • 2. Réduction de la sensation de picotements / gênes oculaires avec Eye Care Cosmetics.
    • 3. Réduction des débris de maquillage avec Eye Care Cosmetics.
  • Tenue :
    83 % des panélistes ne voient pas de différence sur la tenue au cours de la journée.
  • Facilité de démaquillage :
    87 % des panélistes ont trouvé le démaquillage d’Eye Care Cosmetics plus facile et rapide, entraînant moins de frictions sources d’irritations, comparativement aux cosmétiques classiques.

Les produits Eye Care Cosmetics se sont avérés plus confortables.

En conclusion

Les produits Eye Care Cosmetics apportent, de façon significative, un bénéfice pour les porteuses de lentilles de contact et pour les personnes aux yeux sensibles :

  • moins d’altérations des lentilles
  • moins de dépôts
  • moins de sensation d’inconfort
  • moins de diminution de l’acuité visuelle
  • moins de perturbation du film lacrymal.

Bibliographie

  • Tsukiyama J., Miyamoto Y, Miura H. ; Influence of eye cosmetics and cleansing products on contact lenses. Journal of Japan contact Lens - Society n° 52, p. 101-107, 2010.
  • Malet F. ; Les Lentilles de Contact, Produits cosmétiques et port de lentilles de contact. Masson, p. 748, p. 751, p. 818, 2009.
  • Carney FP, Nash WL & Sentell KB ; The absorption of major tear film lipids in vitro to various silicone hydrogels over time, Invest Ophthalmol - Vis Sci 29, p. 120- 124, 2008.
  • Iwatz M, Ohno S, Kawai T, Ichijama H ; In vitro evaluation of lipids absorbed on silicone hydrogel contact lenses using a new gas chromatography/ mass spectrometry analytical method. Eye & contact lens 34, p. 272-280, 2008.
  • Matsuzawa ; Surface characteristic of silicone hydrogel lenses, Journal of Japan Contact Lens Society n° 50, S1- S5, 2008.
  • Gromacki S.J. ; Soft Contact Lens Deposition, Contact Lens Care, April, 2006.
  • Kudo K., Okada, Mizoguchi ; Coloration of Contact Lenses caused by cosmetics, Journal of Japan Contact Lens Society n° 46, p. 35-39, 2004.
  • Jones L, Senchyna M, Glasier MA ; Lysozyme and lipid deposition on silicone hydrogel contact lens materials. Eye & Contact Lens 29, 75-79, 2003.
  • Saxena M., Warshaw E., Ahmed DD. ; Eyelid allergic contact dermatitis to black iron oxide. Am J. Contact Dermat. W.B Saunders Company - March, 2001.
  • A. Fontaine ; Influence des cosmétiques sur la contamination du film lacrymal et des paupières. Bulletin Institut Français d’Optométrie Fonctionnelle n° 50, p. 14-15, 1998.
  • Anthony J. Phillips, Lynne Speedwell ; Contact Lenses 5th edition, p. 251, p. 370, p. 377, p. 384.
  • Buiatti, Faquet, Zanvi ; Tolérance oculaire d’une lotion démaquillante : expertise sur culture de cellules épithéliales de la cornée. Réalités Ophtalmiques n° 53, p. 40-44, 1998.
  • Sore, Marion ; Démaquillage oculaire et yeux sensibles, Réalités ophtalmologiques n° 42, p. 35-38, 1997.
  • Kontaktlinsen tragerinnen und kosmetik, Contactologia vol 19, n° 2, p. 88-91, 1997.
  • Tlachac CA.; Cosmetics and contact lenses. Optom Clin., p. 35-45, 1994.
  • Draelos Z.; Eye cosmetics. Dermatol Clin., January, 199.
  • Melnik JD, Eye cosmetics for wearers of contact lenses. Cutis n° 39, p. 549- 559, 1987.