Prendre soin des ses ongles pendant les traitements

Publié le 15/12/2018

Prendre soin des ses ongles pendant les traitements

Les traitements chimiothérapiques et en particuliers ceux à base de taxanes, peuvent avoir des effets secondaires plus ou moins importants sur les ongles. Les ongles deviennent fragiles, mous, cassants et se dédoublent facilement. Plus poreux, ils sont plus sensibles à présenter des traces de décoloration, des taches voir même noircir. Cela peut parfois même, dans certains cas, aller jusqu’au décollement des ongles.

Pour éviter au maximum d’en arriver là, il est très important de porter une attention toute particulière à ses ongles lors des traitements, aussi bien ceux des mains que ceux des pieds, que l’on a souvent tendant à oublier.

Des gestes simples au quotidien pour protéger vos ongles

-          Ne garder ni des ongles trop longs, ni trop courts et privilégiez l’utilisation d’une lime pour les raccourcir. Les cuticules quant à elles, on n’y touche surtout pas sauf pour les hydrater avec un soin adapté.

-          Pour tous les travaux ménagers ou de jardinage, portez des gants doublés en coton pour protéger vos ongles des produits agressifs et des éventuels coups qu’ils pourraient recevoir.

-          Eviter le contact prolonger avec l’eau.

-          Appliquer des vernis fortifiants protecteurs

 Protégez vos ongles dès le début du traitement

Dès la première séance, protégez vos ongles en leur appliquant différentes couches de vernis pour favoriser l’accroche de l’ongle au doigt mais également des couches de kératine de l’ongle entre elles et éviter les ongles mous et dédoublés.

Commencez par une couche de base protectrice enrichie en silicium et oligo-éléments, venant fortifier l’ongle et former un film protecteur sur celui-ci.

Appliquer ensuite 2 couches d’un vernis coloré enrichi en silicium fortifiant et en urée hydratante. Ce vernis devra posséder une action anti-UV pour prévenir le noircissement des ongles notamment dans le cadre de chimiothérapies sur taxanes.

Certaines teintes sont très discrètes et naturelles, associées à un top à effet mat, elles seront invisibles sur l’ongle et conviendront même aux hommes.

Terminer avec une couche de top coat enrichi en silicium. Celui-ci protégera vos ongles tout en prolongeant la durée de votre vernis. Le fini du top coat, naturel, mat, irisé ou même gel, est à choisir au grès de vos envie. Ce dernier pourra jusqu’à doubler la durée de votre vernis avec un fini ultra brillant.

Il est recommandé lorsque le vernis commence à s’écailler de ne pas réaliser de retouches mais de retirer le vernis et de recommencer.

Pour le démaquillage, favorisez un dissolvant sans acétone et si possible enrichi en huiles végétales qui viendra éliminer toute trace de vernis tout en nourrissant vos ongles.

 Bien hydrater vos ongles

Pendant le traitement, la peau et en particulier celle autour des ongles, devient plus sèche. Il faut alors l’hydrater plusieurs fois par jour avec un produit spécifique de texture huile ou crème en fonction de votre préférence.

 Que faire à la fin du traitement ?

Il est nécessaire de continuer encore pendant quelques mois au moins après le traitement, l’application d’une base protectrice enrichi en silicium et oligo-élément, le temps de la repousse complète de l’ongle.

Les traitements ont beaucoup ralenti la division cellulaire ayant pour conséquence de ralentir fortement la pousse des ongles.

A la fin du traitement, pour réactiver la pousse des ongles et favoriser la pousse d’ongles plus forts, n’hésitez pas à appliquer à la racine de l’ongle, en massant, un soin activateur de croissance enrichi en silicium, calcium et acides aminées, participant à relancer le mécanisme de pousse de l’ongle.

Cela peut paraitre un peu contraignant, mais vous prendrez vite goût dans ces moments à prendre soin de vous et vos ongles vous en remercieront.